1995

sans titre    L’installation consiste à déclencher un larsen dans une salle fermée. Le comportement purement aléatoire des ondes dépend du nombre de personnes présentes dans la salle, de leurs mouvements et des paramètres ambiants tels que le taux d’humidité dans l’air, la chaleur et toutes les conditions météorologiques. Dès lors, lever le bras, marcher, s’asseoir, peut provoquer le silence ou l’emballement des ondes sonores. 

 

 « Installation où le mouvement incontrôlable des ondes dans l’espace – celles produites par la lumière, les corps en mouvement ou immobiles des spectateurs, etc – a pour effet aléatoire la production du larsen, ce son à la fois le plus immatériel qui soit et le plus porté pourtant à illustrer la mécanique ondulatoire, forme notoire s’il en est de la réalité physique. »

Paul Ardenne

 

1995
1995
1995
1995